mardi 19 juin 2018

THE RETURN OF THE EVIL DEAD

Réalisation: Amando de Ossorio
Pays d'origine: Espagne
Année: 1973





- Résumé:
Des chevaliers templiers sortent de leurs tombent et reviennent dans leur village natale pour se venger.









- Commentaires personnels:
J'ai tenu à voir ce film car je gardais un super souvenir du 1er volet: "Tombs Of The Blind Dead" (1972), avec ses templiers zombies super classes, ses belles images, son scénario fourni (qui en plus tiens la route), sa musique cool... "Return of the Blind Dead" commence de la même manière avec la légende des Templiers qui auraient trahis l'église pour sympatiser avec le diable ou pire encore, avec l'ennemie Musulman ! Mais on se rend assez vite compte que cette suite sera bien moins consistante que le premier volet. On retrouve certe ces magnifiques cavaliers zombies (qu'ils ont du récupérer du 1er volet d’ailleurs), mais pour le reste c'est complètement vide. Le film se passe dans seulement 2 endroits, y a pas d'histoire et les personnages sont super stéréotypés.









- Just for fun:
Le réalisateur du film Amando de Ossorio, admis que l'aspect financement et production fut trés compliqué... Il parait même que le distributeur du film ne l'aurai jamais payé. Vu de cet angle on comprend mieux les défauts du film. Il explique également que pour ce volet il mit surtout l'accent sur l'aspect politique, en montrant un maire véreux, qui n’hésite pas à sacrifier sa ville pour pouvoir sauver ses fesses des templiers (peut-être a rapprocher d'un contexte particulier en Espagne a ce moment la, je ne sais pas...). Pour info, "The Return of the Blind Dead" est la suite du film "Tombs Of The Blind Dead" (1972) et il sera suivi par "The Ghost Galleon" (1974)









- Lieux de tournage:
Le film fut tourné sur la "Plaza de la Iglesia" à El Vellon, pres de Madrid. Les ruines que l'on voit au début sont celles du "Monasterio del Cercón", également a Madrid.



- Quelques mots sur le casting:
- Tony Kendall joue le héro sans peurs et sans reproches Jack Marlowe. on peux retrouvé cet habitué des films du genre fumetti/giallo Italien, dans "Les trois fantastiques supermen" (1967), "Commissaire X: Halte au L.S.D." (1967), "Django défie Sartana" (1970), "Cerco de terror" (1972), "Flic ou voyou" (1979 avec Jean-Paul Belmondo), "Le guignolo" (1980 avec Jean-Paul Belmondo)...



- Comment se le procurer:
Le DVD est trouvable, il a été réédité. A telecharger également sur rarelust.com









(Sources: Sites internets Wikipedia et IMDB)

mercredi 30 mai 2018

THE LONG HAIR OF DEATH

Réalisation: Antonio Margheriti
Pays d'origine: Italie
Année: 1964





- Résumé:
Dans un village féodale du 15eme siecle, la jeune Adele Karnstein est condamnée à être brulé au buché. Elle est en effet accusée d'avoir utilisé la sorcélerie pour tuer le conte Franz Humboldt. Sa grande soeur Helen Karnstein, découvre peu aprés qu'en fait Franz a été tué par son neuveu Kurt Humboldt, pour des histoires de famille. Ils ont ensuite décidé de faire porter le chapeau à Adele, car le pere du conte était amoureux de la mere de la jeune fille. Sachant qu'elle connait le secret, la famille Humboldt s'arrange pour faire disparaitre également Helene. Lisabeth, La plus jeune des soeurs est quand a elle épargné, mais est marrié de force à Kurt Humboldt. Une nuit d'orage, Helen revient à la vie et projette de s'associer avec Lisabeth pour venger leur défunte soeur.







- Commentaires personnels:
The "Long Hair of Death" c'est de la Mariobavasploitation. C'est a dire que l'atmosphère est la, mais il ne faut pas trop s’attarder sur l'histoire, qui a la particularité d'être à la fois peu élaborée, et tout de même tirée par les cheveux. Quand on voit par exemple que la sorciere revient à la vie avec un simple éclaire, ca donne une idée du temps passé sur l'ecriture... Le realisateur du film Antonio Margheriti (à qui on doit entre autre "Yor, le chasseur du futur", "Danse Macabre" ou encore "La vierge de Nuremberg") n'est lui même pas un grand fan du film, à cause justement du scénario qu'il ne trouve trés bon. Cela étant dit, les gens qui comme moi aiment le style gothique/witchcraft Italien en noir et blanc dans le style de "Black Sunday", en auront pour leur argent. On est juste décu car les éléments pour en faire un bon films étaient la: cette atmosphère pré-Giallo dark et malsaine avec les histoires de mariage entre Lisabeth et le meurtrier de sa soeur, ce truc avec les 3 soeurs trés charismatiques avec leurs longs cheveux, ou encore cette fin qui inspira certainement le film "The Wicker Man"...







- Lieux de tournage:
Le film a été tourné en Italie dans le chateau Massimo (Arsoli), ainsi que dans les studios "Cinecittà" (Rome, Lazio).





- Quelques mots sur le casting:
On retrouve ici la récurente des films Horror/Gothiques Italiens "Barbara Steele", qui joue Helen et Mary Karnstein. On avait déja parlé d'elle ici pour les films "Black Sunday" (1960), "L'effroyable Secret du Dr Hichcock" (1962) et "Curse of the Crimson Altar" (1968).





- Comment se le procurer:
Le DVD est trouvable, il a été réédité. A telecharger également sur rarelust.com







(Sources: Sites internets Wikipedia et IMDB)

vendredi 20 avril 2018

REQUIEM POUR UN VAMPIRE

Réalisation: Jean Rollin
Pays d'origine: France
Année: 1971





- Résumé:
Lors d’une fête de fin d’année, Michèle et Marie parviennent à s’échapper de leur maison de redressement. En cavale en pleine campagne, elle décident d'aller se cacher dans un cimetière, et d'y passer la nuit. Le lendemain, elle font une mauvaise rencontre avec des paysans qui tentent de les violer, mais parviennent à leur echapper en se cachant dans les ruines d'un vieux chateau. Manque de chance, cet endroit est habité par des vampires (les derniers de leur espèce), qui parviennent rapidement à convertir Michèle et Marie. En effet, afin de perpétuer leur race en déclin, ils veulent utiliser les 2 jeunes filles afin qu'elles ravitaillent le château en proies vivantes.









- Commentaires personnels:
3eme long métrage pour Jean Rollin, qui continue de partager sa vision du "folk horror" à la Francaise: Des jeunes filles de la campagne lookés pop/60's qui s'amusent à trainer dans des vieux cimetieres et des chateaux abandonnés. La recette est la même que pour ses précédents films, à savoir "Le Viol du Vampire", "La Vampire Nue" ou encore "Le Frisson des Vampires", sauf qu'ici le scénario est beaucoup plus light. Le point positif donc, c'est que ce coup ci on a des chances de comprendre quelque chose au film. Le point négatif, c'est que du coup, il manque ici ce grain de folie qui caractérise habituellement ses productions. Egalement, il y a vraiment beaucoup de longueurs: Quand Rollin film pendant 3 minutes, en plan fixe, 2 filles qui traversent un champ d'un bout à l'autre, on trouve le temps vraiment trés long... Donc voila, au final, un film simple qui mise tout l'esthetique Gothico/pop, certe toujours aussi belle et maitrisé, même si pour moi elle aurait pu être mise en valeur avec une vrais bande son. Je pense que c'est un choix de Rollin de garder ce ton trés froid et théatral, mais je continue de trouver ca dommage.









- Lieux tournage:
Il s'agit du Chateau de La Roche-Guyon, qui se trouve dans le Val-d'Oise.









- Quelques mots sur le casting:
On retrouve dans le casting des habitués des films de Jean Rollin, principalement: Marie-Pierre Castel ( "Le Frisson des Vampires" & "La Vampire Nue") et Mireille Dargent ("la Rose de Fer", "Les démoniaques" & "Lèvres de sang")









- La bande son:
La bande son, bien que pas assez mise en avant à mon gout, contient de belles choses. Ecrite par Pierre Raph, qui avait également composé les bandes sons d'autres films de Jean Rollin comme "Deux vierges pour Satan", "Jeunes filles impudiques", "la Rose de Fer"..., elle contient de belles instrus folks qui collent bien avec le cadre champetre du film, ainsi que des thèmes sympa à l'orgue. Elle a été réeditée en vinyl par le label "Finders Keepers".









- Comment se le procurer:
Le DVD est trouvable, il a été réédité.













(Sources: Site internet IMDB, http://lesfilmsabc.free.fr)