vendredi 16 février 2018

THRASHIN'

Réalisation: David Winters
Pays d'origine: France
Année: 1986





- Résumé:
2 gangs de skate se livrent une guerre de territoire. Pour simplifier les choses, la soeur du chef du gang des "Daggers" est tombée amoureuse du chef du gang adverse...







- Commentaires personnels:
On va pas se mentir, le but en regardant "Trashin'" c'etait de prendre de la kitsherie plein la vu, et a ce niveau la j'ai été servi. Tricks de skate old school, maillots de bains échancrés fluos, coupes de cheveux 80's, Bande son Kitsho/New Wave... Bref, niveau esthétique et ambiance, je suis entièrement satisfait. Un truc important tout de même si vous voulez vous lancer dans le visionnage: pour apprécier ce film il faut montrer un minimum d'intérêt pour la culture skate 80's, vu que tout est axés la dessus. En témoigne le nombre de skaters high level dans le casting: Tony Alva, Christian Hosoi, Steve Caballero, Tony Hawk, Rodney Mullen, parmis tant d'autres...









- Just for fun:
Le truc intéressant ici, c'est la manière dont on tente de faire passer les jeunes skaters pour les pires bads boys de la société. Uniquement finalement parce qu’ils roulent vite sur les trottoirs... Sérieusement, la Californie à vu ses ados faire des courses de hot-rods sauvage dans les années 50, se cramer la tête à l'acide et prôner l'amour libre dans les années 60, faire partie de gangs de bikers Nazis ou de sectes satanistes dans les années 70... J'en conclu donc que le film était destiné à un publique trés jeune.







- Lieux de tournage:
Sans surprise, ca se passe en Californie: Los Angeles, Venice Beach, Santa Monica, Hollywood Boulevard, Beverly Hills...



- Quelques mots sur le casting:
- Josh Brolin joue le jeune bogoss Corey Webster. Il est le fils de l'acteur James Brolin et le beau fils de Barbra Streisand. Il apparait dans "Les goonies" (1985), ainsi que dans "Hollow man - L'homme sans ombre" (2000 avec Kevin Bacon), "Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu" (2010 de Woody Allen) ou encore "Planet Terror". Il n'est pas passé loin d'avoir le rôle de l'officier Tom Hanson dans "21 Jump Street" car il était le premier choix de Fox Network, mais le producteur Patrick Hasburgh lui préféra Johnny Depp. Pendant ses loisirs il apprécie faire du surf et conduire des voitures de course...



- Robert Rusler joue le bad boy Tommy Hook. Il fut a priori surfer et skater semi-professionel. On peux le retrouver dans "La revanche de Freddy" (1985), "Vamp" (1986 avec Grace Jones), "Shag" (1989 avec Bridget Fonda), ainsi que dans "Vengeance diabolique" (1991 Stephen King)



- Pamela Gidley joue Chrissy, la soeur du bad boy. Gagnante du concours "Most Beautiful Girl In The World" organisé par l'agence Wilhemina en 1985, elle est surtout connue pour avoir joué dans les "Twin Peaks": "Fire Walk with Me" (1992) et "The Missing Pieces" (2014). Elle est également apparus de manière récurrente dans les séries "Le caméléon" et "Les experts".



- Sherilyn Fenn interprete la copine du Bad Boy: Velvet. Elle est surtout connu pour avoir eu le rôle de Audrey dans la série "Twin Peaks". Née dans le milieu du Show Business (son pere fut le manager de groupes comme "The Pleasure Seekers", "Alice Cooper"...) Elle commence sa carrière en jouant dans des teen movies comme "Attention Délires!" (1984 avec Chris Penn, "Skate Gang" (1986), "Phantom" (1986 avec Charlie Sheen), "Zombie High" (1987)... Apres avoir eu le rôle dans Twin Peaks, David Lynch l'a fait retourner dans son film "Sailor & Lula" (1990 avec Nicolas Cage et Laura Dern). Elle devient ensuite un sex symbole et est reconnu comme étant une des plus belles femme du monde par des magazine comme "People magazine", "Us magazine" ou encore "FHM magazine". Elle posera également pendant cette période pour Rolling Stone et Playboy magazines. Elle s'associe ensuite avec ensuite avec Jennifer Lynch (la fille de David) et tourne le film "Boxing Helena" (1993). On note également qu'elle apparaît dans les série "21 Jump Street" (1987), "Les contes de la crypte" (1989), "Friends" (1994), "Au-delà du réel - l'aventure continue" (1995), "New York - Unité spéciale" (1999), "Les 4400" (2004)... Quelques anecdotes a la volé: A l'age de 19 ans elle fut engagé comme Playboy bunny, à Los Angeles, pour une durée de 2 mois. Elle fut la fiancé a Johnny Depp pendant sa période "21 Jump Street". Leur relation dura 3ans et demi. Screamin' Jay Hawkins enregistra en 1993 une chanson intitulée "Sherilyn Fenn" (album "Stone Crazy"). Ils avaient eu l'occasion de se rencontrer sur le tournage du film "À fleur de peau" (1988).



- La bande son:
La bande son est a la hauteur: DEVO, Bangles, Circle Jerks, Red Hot Chili Peppers (qui jouent d'ailleur leur propre rôle dans le film), Meat Loaf, Fine Young Cannibals... mais aussi, pour les fan de groupes 80's/New Wave a la "Dead or Alive", le ultra kitsh 80's dancefloor killer: "Arrow Through Your Heart" de Jimmy Demers, qui vous donnera directement envie de vous faire une permanente et d'aller courrir dehors avec des baskets montantes, un mini short et un sweat a capuche raccourcis... On regrette que la bande son ne soit jamais sortie ni en CD, ni en vinyl.





- Comment se le procurer:
Le DVD est trouvable, il a été réédité. A telecharger également sur wipfilm.net









(Sources: Sites internets sites.google.com/site/80sfilmlocations/Film-List/thrashin-1986, theworldroundup.com, vertisdead.blogspot.fr, Wikipedia et IMDB)

mercredi 31 janvier 2018

LE LAC DES MORTS VIVANTS

Réalisation: Jean Rollin
Pays d'origine: France, Espagne
Année: 1981





- Résumé:
Pendant la 2nde guerre mondiale, des soldats Nazis Allemands sont tués par les résistants, et jetés dans un lac maudit (dans lequel on pratiquait des rites lors de l'Inquisition). 10 ans plus tard, ils reviennent sous forme de zombies pour se venger.







- Commentaires personnels:
Deja, à la base quand on se lance dans le visionage d'un film de Jean Rollin, on sait qu'il ne faudra pas être trop regardant sur la qualité des effets spéciaux, le scénario ou encore le jeu d'acteur. Mais bon, c'est assumé par le réalisateur lui même, donc c'est le jeu. Mais la avec "Le lac des morts vivants" ca va encore plus loin, car Rollin lui même estime avoir tellement foiré ce film qu'il a décidé de prendre un pseudo et a même mis plusieurs années avant de reconnaitre l'avoir tourné... ca annonce la couleur. Pourtant, des jeunes filles qui se baignent dans un lac maudits et se font bouffer par des zombie Nazis, c'est assez irrésistible comme accroche... Du coup verdicte: Et bien pas grand chose a se mettre sous la dent. Rollin s'en sort bien mieux quand il fait des films de vampires gothico/psychedelique, un genre dans lequel il sait y apporter sa touche si particuliere: Certe c'est pauvre, mais au moins c'est barré et y a de l'ésthetique. Alors qu'ici c'est juste pauvre ! Les zombies jouent plutôt bien, mais C'est réalisé sans aucun effort. Comme si il tournait le truc pendant qu'il joue aux echecs... Le plus curieux pour moi reste toutes ces scènes mélodramatiques entre le zombie nazi et sa fille retrouvée... C'est super bizare, mais drôle du coup.







- Just for fun:
On apprend sur le livre De Nanarland que Jean Rollin à fait se film a contre coeur, avec un producteur qui écrit le scénario au jour le jour et qu'en plus il n'avait à sa disposition qu'une seul caméra (bien sure défféctueuse)... Ok Jean on te pardonne. Puis quand on voit les maquillages qui coulent, les anachronismes, les caméramen dans les mirroirs, les cables dans le champs, les murs de la piscine... On comprend que les moyens ont manqués ! Notez que le tournage avait initialement été confié à Jesus Franco, (ce qui explique certainement la présence de Howard Vernon, alors acteur fétiche du réalisateur) mais ce dernier, supportant mal la tendance de Marius Lesoeur à réécrire en permanence le scénario pour tirer le film vers l'économie, décida finallement de quitter le projet. Il fut alors remplacé au pied levé par Jean Rollin. Pour courronner le tout, la caméra utilisée était défectueuse et tournait à une vitesse irrégulière, ce qui obligeait les acteurs à jouer plus vite ou plus lentement selon le cas. Le film fera l'objet d'une suite, La tumba de los muertos vivientes, réalisée par Jesús Franco en 1983.
Les moments forts en vrac:
- Une équipe de Basket qui joue en fait du Volley:


- Du maquillage non "Waterproof":


- Un casting pas trés impliqué:


- Un caméraman qui tombe dans le piège du mirroir:


- Des murs de piscine au fond d'un lac:


- Lieux de tournage:
Dans le film, le Château de la Reine Blanche à Coye-la-Forêt dans l'Oise a servi de décor pour la résidence du maire. On peut donc supposer que le tournage s'est déroulé dans la région.



- LA phrase du film:
- La journaliste: "Le grand feu sacré de l'apocalypse... Le feu auquel je pense n'a rien de sacré vous voyez ? Au contraire il est moins mystique, mais tout aussi efficace que l'apocalypse. Pas grand chose ne lui resiste. N'hésitez pas, utilisez le."
- Le maire: "Mais... A quoi pensez vous ?"
- La journaliste: "Au Napalm..."





- Quelques mots sur le casting:
- Howard Vernon joue le maire. Il est surtout connu pour ses participations aux films de Jess Franco, puisqu'il apparait effectivement dans plus d'une vingtaine de ses films entre 1962 et 1974: "L'horrible Docteur Orlof" (1962), "Le trône de feu" (1970 avec Christopher Lee), "Christina chez les morts vivants" (1973)... Il tourne également pour d'autres réalisateur: Notamment "Quoi de neuf, Pussycat?" (1965 avec Peter Sellers, Ursula Andress, Woody Allen...), "Alphaville" (1965 Jean-Luc Godard), "La curée" (1966 Roger Vadim), "Le château des passions sanglantes" (1968), "Maison de rendez-vous" (1972 avec Anita Ekberg), "Delicatessen" (1991)... On avait déja détaillé le personnage sur la chronique du film "La Rose Ecorchée" (1970)



- Nadine Pascal joue la mère d'Helena. On la retrouve dans "Elsa Fräulein SS" (1977), ainsi que dans pas mal de films porno et erotiques.



- La bande son:
Pas d'originalité non plus de ce côté la. La bande son concoctée par Daniel J. White (un habitué des bandes sons Eurociné) n'est pas spécialement mauvaise. C'est juste qu'elle n'a rien d'originale. Elle reste fidéle a l'esprit Eurociné/Giallo 70, alors qu'en 81 c'est plutôt les bandes son au synthé analo qui étaient a la mode dans les films de zombie... Elle a été réedité en vinyl il y a peu par The Omega Productions Records.



- Comment se le procurer:
Le DVD est trouvable, il a été réédité. A telecharger également sur rarelust.com





(Sources: Sites internets, Wikipedia et IMDB, livre "Nanarland – Le Livre des mauvais films sympathiques")

lundi 30 octobre 2017

DEATHSPORT

Réalisation: Allan Arkush, Nicholas Niciphor, Roger Corman
Pays d'origine: U.S.A.
Année: 1978





- Résumé:
Dans un future post apocalyptique, les gens sont regroupés en villes forteresses, entourées par des déserts dans lesquels survivent cannibales mutants et guerriers indépendants. La peine de mort a été remplacé par le "Death Sport", un jeu dans lequel les guerriers doivent se battre pour gagner leur liberté. Kaz Oshay et Deneer, 2 guerriers indépendants, sont capturés et forcés de participer au "Death Sport". Ils parviennent finalement à triompher et à s’enfuir avec 2 autres prisonniers, le Doctor Karl et son fils Marcus. Pendant leur fuite, ils en profitent pour aller secourir le fils de Deneer, qui avait été capturé par les cannibales mutants. Ils sont finalement rattrapés par les forces de l'ordre, qui se promènent sur des motos équipés de rayons lasers, appelés "Death Machines". La course poursuite se termine par un combat "à la loyale" de Kaz Oshay contre Ankar Moor, l'homme qui a tué sa mere dans le passé.







- Commentaires personnels:
Je dois dire que dans l'ensemble, je suis un peu décu. J'ai mis un moment à mettre la main dessus, mais je voulais absolument voir ce film qui met en scène des gladiateurs et des amazones qui se battent avec des épées futuristes en cristal. Au final "Deathsport" ressemble juste à une trés mauvaise suite de "DEATH RACE 2000". J'en attendais des effets spéciaux cheap de tous les côtés, de la surenchère de vanes et d'imagerie amazon/fantasy... Mais malheureusement il n'en est rien. En fait "Deathsport" c'est beaucoup de tchatche, énormément de scènes de motos qui roulent, et de temps en temps, une scène érotique qui sort de nul part, juste pour tenter de redonner un peu d'interet au film. Donc bon voila, j'avoue que les motos "futuristes" cheap aux bruits d'avion, avec 3 tôles colés à l'arrache, m'ont fait sourrir la premiere fois, mais nettement moins au bout d'1 heure de passage. Avec les productions Corman y a des hauts et des bas, on le sait bien.







- Just for fun:
A priori, "Death Sport" était censé être une suite du film "Death Race 2000", et un troisième volet "Deathworld" était même prévu. Malheureusement vu le flop que "Deathsport" à fait à sa sortie, la 3eme suite fut annulée.







- Quelques mots sur le casting:
- David Carradine interprète Kaz Oshay. On avait déja détaillé sa carière dans la chronique du film: "DEATH RACE 2000" (1975)



- Claudia Jennings interprète Deneer. Née Mary Eileen Chesterton, elle rejoins la "Hull House theater" compagnie de Chicago en 1968 et acccèpte dans le même temps un poste de secrétaire au bureau de Playboy. Lorsqu'un des photographe de l'agence lui propose un jour de poser nue, elle accèpte, sachant que l'argent gagné allait lui permettre de partir pour Hollywood. Elle apparaît ainsi dans le magazine en Novembre 1969 et 1970 (Playmate of the Year) et décide de prendre le pseudo de Claudia Jennings, histoire de ne pas embarrasser sa famille. Elle apparait ensuite dans des films de série B comme "The Unholy Rollers" (1972), "Gator Bait" (1974)... C'est pendant cette période qu'elle vit avec le songwriter/producteur Bobby Hart (qui a écrit des hits pour "Andy Williams", "Dean Martin", "The Animals", "Del Shannon"...). Lorsqu'ils se séparent en 1974, elle se met alors à consommer des drogues de manière abusive et devient ainsi particulièrement ingérable. Le 03 Octobre 1979, elle s'endore au volant de sa voiture et percute un Van. Elle meurt quelques minutes apres l'accident, à 29 ans à peine.







- Richard Lynch joue Ankar Moor. On peux le retrouver dans "The Sword and the Sorcerer" (1982), "Invasion U.S.A." (1985), "The Barbarians" (1987), "Alligator II, la mutation" (1991), "Merlin" (1993), "Halloween" (2007)... Pour l'anecdote, ses brûlures au coup sont les séquelles d'une mauvaise expérience qui s'est produite en 1967 dans Central Park. En effet apres avoir pris du LSD, il s'est littéralement mis le feu. Il est mort en 2012.



- La bande son:
la bande son n'est pas extraordinaire mais contient des bruits de synthés analo assez sympa. Elle a été composée par Andy Stein et contient des partie de guitares jouées par Jerry Garcia, le guitariste de "Grateful Dead".





- Comment se le procurer:
Le DVD est trouvable, il a été réédité. A telecharger également sur rarelust.com



(Sources: Sites internets fanpix.famousfix.com, attackfromplanetb.com, Wikipedia et IMDB)