vendredi 11 août 2017

THE ANTICHRIST

Réalisation: Alberto De Martino
Pays d'origine: Italie
Année: 1974





- Résumé:
Suite a un traumatisme d'ordre psychologique survenu dans son enfance, Ippolita est paralysée des 2 jambes. Un jour, sa famille décide de l'emmener devant la statue d'une madone qui est censée faire des miracles. Non seulement aucun miracle ne se produit, mais en plus, elle tombe la bas sur un type possédé, qui se donne la mort devant ses yeux. Revenue à son domicile, elle a l'impression que quelque chose a changé, en effet elle entend des voix et semble avoir des hallucinations. Elle consulte ensuite un psychologue qui va tenter, par hypnose, d'en savoir plus sur l'origine de son traumatisme. En remontant dans le temps, il se rend compte qu'Ippolita et ses parents ont eu un accident de voiture lorsqu'elle était enfant, ayant eu pour conséquence, le décés de sa mère.









Il découvre également que dans une vie antérieur,Ippolita était une sorcière qui fût même l'amante de Satan. En tout cas, la séance semble avoir fonctionnée car dans les jours qui suivent, Ippolita retrouve petit a petit l'usage de ses jambes. Malheureusement parallèlement à ca, elle a des moments ou elle ne contrôle plus du tout son corps et ses pulsions. Un soir ou elle est sur son lit, elle revit même la scéance de messe noire pendant laquelle son ancètre sorciere a eu des ébats sexuels avec le diable. A partir de ce moment la, rien ne va plus, Ippolita devient agressive, vomis du vert, couche avec le 1er garcon venu, se met a tuer des gens et pire que tout, elle est enceinte de l'enfant du diable ! Voila qui en est trop, il n'y a pas d'autres solutions que de faire venir un exorciste. Ce dernier va alors assister à une démonstration de tous les tours de passe passe que Ippolita a en reserve, et va tenter de la guerrir à coup de phrases bibliques. La bataille sera longue, mais le bien vaincra.









- Commentaires personnels:
On aurait pu avoir la un film de série B remarquable, si et seulement si le film "l'Exorciste" n'avait jamais existé. Les choses étant ce qu'elles sont, "L'anticristo" est juste une copie de "l'Exorciste" facon Giallo. En effet, il en reprend toute la trame et toutes les idées, ce qui fait qu'on assiste juste à un enchaînement de plagiats. Je pense que la trés mauvaise idée a été de penser qu'en y mettant des effets spéciaux, le film en serait amélioré. Ca ne marche pas du tout, surtout qu'il semble qu'ici on ai en plus complètement oublié de poser une vrais histoire et un vrais climat. Avec l'Exorciste, il n'y avait pas d'effets spéciaux criards, on suggérait, ce qui rendait le truc beaucoup plus réaliste, et donc beaucoup plus flippant. Ici avec "L'anticristo", les effets spéciaux s’enchaînent, et on a l'impression qu'Ippolita nous fait une démonstration de tours de magie, certes impressionnants mais au final complètement inoffensifs: "Et regarde, j'arrive a mettre le feu à ton livre a distance ! t'as vu je fais soulever mon corps ! Regarde ma main, j'arrive à la détacher !". Bref, à vouloir trop en faire, le film a perdu en efficacité.









- Just for fun:
Le directeur de la photographie n'est autre que Joe D'Amato.









- Lieux de tournage:
Le film à été tourné à Rome. On y aperçoit le Palais Spada, le Colisée, le Palais Farnèse, l'Église Sainte-Sabine de Rome ou encore le Santuario della Madonna di Quintiliolo





- LA phrase du film:








- Quelques mots sur le casting:
Parmis les acteurs, quelques vieux dinosaures du cinema comme Arthur Kennedy ("Lawrence d'Arabie", "La grande évasion"...) ou encore George Coulouris ("Citizen Kane", "Le crime de l'Orient-Express"...).



- Carla Gravina joue Ippolita Oderisi. Elle apparait dans environ 40 films entre 1957 et 1993. Parmis eux, "Le pigeon" (1958 avec Claudia Cardinale), "Cinq femmes marquées" (1960 avec "Jeanne Moreau"), "L'héritier" (1973 avec Jean-Paul Belmondo), "Big Guns - Les grands fusils" (1973 avec Alain Delon), "Salut l'artiste" (1973 Marcello Mastroianni).







- Alida Valli joue Irene. On avait déja parlé d'elle dans un autre film d'"Exorcistsploitation": "The House of Exorcism" (1975)



- La bande son:
La bande son est signée Ennio Morricone et Bruno Nicolai, 2 grands nom du monde du film d'exploitation Italien. Le thème à l'orgue n'est pas mal du tout:



- Comment se le procurer:
Le DVD est trouvable, il a été réédité.








(Sources: Sites internets Wikipedia et IMDB)

1 commentaire: